false;


Rechercher sur le site

Rechercher un article parmi les revues






effacer Rechercher

Aide sur le moteur de recherche

Pour en finir avec le "pourrisseur" du Web

28 mars 2012

Pour en finir avec le "pourrisseur" du Web

Yann, enseignant de Français, analyse cette démarche

Depuis le 21 mars, les articles et commentaires se multiplient autour de cet enseignant qui se vante d’avoir piégé ses lycéens en "pourrissant" le web. Toute la presse a repris cette info. Mais pourquoi ne parle-t-on pas plutôt de ces enseignants qui nourrissent le web pour permettre à leurs élèves d’apprendre, de comprendre, de se documenter... à l’image de Yann, enseignant de Français en collège ... Lire ses analyses.

"Depuis cinq ans, je m’efforce de nourrir internet, d’y apporter tout ce qui permettrait à mes élèves d’apprendre, de comprendre, de se documenter, d’obtenir de l’aide, de s’entraîner, de réfléchir, etc. Ma démarche est exactement l’inverse de celle prônée par l’auteur de cet article ("Comment j’ai pourri le Web-ndlr). Je veux que mes élèves n’aient pas à s’inscrire ni à payer pour obtenir une information qui, plus est, est erronée".

Enseignant de Français dans un collège de Bar-sur-Aube, Yann est également auteur du Blog "Ralentir travaux", entièrement consacré à l’enseignement du Français en collège. Il publie, dans ce Blog, deux articles fort judicieux en réponse à cet enseignant qui a posté et construit des informations erronées sur le web afin de piéger ses élèves et qui, surtout, en tire des conclusions très discutables :

  • Comment j’ai nourri le web. Extrait "Je suis donc en présence d’un article pour lequel l’auteur va consacrer toute son intelligence à vouloir démontrer une chose : l’école meurt, et le numérique est son virus. Je me garderai bien de récolter un point Godwin si tôt, mais enfin le parallèle avec la décadence (le corps qui dépérit), le mal localisé, incarné… On a là tous les poncifs de la pensée réactionnaire. Il ne manque plus que le nivellement par le bas, le bon sens, et on y est..."
  • Pour en finir avec le pourrisseur du web. Extrait de sa conclusion : "...Tous les gens qui, depuis des années, contribuent à faire du réseau (des réseaux) un lieu hautement éducatif sont boudés, ignorés, peut-être même maintenant méprisés, et un enseignant venu pourrir le web, falsifier une encyclopédie est accueilli en héros ! C’est pour cela que j’ai écrit cet article "Comment j’ai nourri le web". Si c’était à refaire, je l’intitulerais "Comment ils nourrissent le web" afin d’y inclure tous ceux qui travaillent dur pour publier le fruit de leur travail sur internet..."

Il fallait, effectivement, ne pas oublier ces enseignants-là ! Merci Yann.
Marie-France Rachédi


S’inscrire à la newsletter

Ce formulaire est utilisé pour l'inscription ou la désinscription

Valider

Les prochains dossiers

contribuer
Revue de presse
“éducation” sur le site de
la fédération OCCE

Les 5 derniers numéros

  • Pratiques interdisciplinaires dans les enseignements
  • Développer la coéducation dans les territoires
  • Classe inversée : l’éducation nouvelle 2.0
  • L’Economie Sociale et Solidaire dès l’Ecole
  • Eduquer aux et par  les médias et l’information