false;


Rechercher sur le site

Rechercher un article parmi les revues






effacer Rechercher

Aide sur le moteur de recherche

De la Semaine de la Coopération à l’École à « Semaine de l’ESS »

16 mars 2016

De la Semaine de la Coopération à l’École à « Semaine de l’ESS »

Pour la 14ème année consécutive, l’OCCE et Coop FR sont partenaires dans le cadre de la Semaine de la Coopération à l’École qui se déroule actuellement et jusqu’au 19 mars 2016. En 2017, cette opération prend de l’ampleur, s’ouvre à tout le champ de l’Economie Sociale et Solidaire et devient la « Semaine de l’ESS à l’école », en partenariat avec L’ESPER, l’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République.

La Semaine de la coopération à l’école, qui associe le monde de l’école et les entreprises coopératives dans leur diversité a pour but de sensibiliser les jeunes, le monde éducatif, le grand public aux valeurs et aux principes de la coopération et de valoriser la pédagogie coopérative. Rebaptisée « Semaine de l’ESS » en 2017, l’opération s’élargit donc à tout le champ de l’économie sociale et solidaire pour transmettre aux plus jeunes les valeurs de l’ESS et ses potentialités.
Si les objectifs de cette action restent inchangés (voir ci-dessous), la semaine de l’ESS vise désormais un cadre plus large que la coopération. « Pour nous, affirme Eric Weill, Président national de l’OCCE, passer de la « Semaine de la coopération » à la « Semaine de l’ESS » à l’école représente une évolution presque naturelle : faire vivre la coopération en classe dans nos écoles publiques, c’est important, y associer une découverte, voire un approfondissement de l’ESS représente un engagement citoyen supplémentaire. Nous inciterons fortement les enseignants à découvrir et travailler avec chacun des partenaires de l’ESS, via les multiples facettes du réseau de Coop.fr et celui de l’ESPER. Nombre des organisations de l’ESPER sont d’ailleurs ambassadrices de la réserve citoyenne : l’Economie au service de la République et des citoyens plutôt que pour le profit de ses actionnaires, c’est une manière dynamique, conscientisante et émancipatrice de conjuguer ces actions. L’OCCE contribuera à tisser des liens d’une part, à proposer des ressources de travail aux élèves et enseignants d’autre part. Nous ne voulons pas d’une Ecole repliée sur elle-même, la semaine de l’ESS, construite dans le temps de l’action sur quelques mois par an, offre de bonnes conditions pour cet engagement fort. Partant d’un événement médiatique ponctuel dans un établissement scolaire, elle favorisera la découverte construite d’une action autour et avec des acteurs de l’ESS : le local aura la priorité, mais non l’exclusivité, de manière à privilégier l’environnement proche et ses ressources. La solidarité commence, en effet, autour de soi, c’est aussi à l’Ecole de le vivre ».


Sans attendre 2017, des actions conjointes ont dores et déjà été mises en œuvre sur plusieurs départements autour, notamment, de l’exposition « Comprendre l’ESS » de L’ESPER.
En Mars, L’ESPER a dévoilé son portail unique de ressources pédagogiques à destination des équipes éducatives. Conduit par Philippe Watrelot, professeur de SES, formateur à l’ESPE-Paris et ancien président des CRAP-Cahiers Pédagogiques, ce projet permet de mettre à disposition des enseignants du primaire et du secondaire des outils pour introduire l’ESS dans la classe. Ce portail étant collaboratif, chacun peut y présenter des ressources pédagogiques. Elles seront validées par un comité pédagogique composé par des acteurs du monde de l’Education et de l’ESS.
Enfin, co-présidé par Sébastien Chaillou, Président de Solidarité Etudiante « Mon ESS à l’école » est un projet collectif de création d’associations, de coopératives et de mutuelles en classe, par et pour les jeunes, qui pourra s’intégrer, entre autres, dans le cadre des futurs enseignements pratiques interdisciplinaires créés par la réforme du collège.
Marie-France Rachédi

Objectifs de la Semaine de la Coopération élargis à l’ESS :

  • - proposer à ceux qui pratiquent au quotidien la coopération dans le cadre scolaire de donner à voir leurs pratiques à travers la mise en valeur de projets aux niveaux local, régional ou national ;
  • - initier les élèves à la coopération et à l’économie sociale et solidaire et leur permettre d’en identifier les éléments essentiels, développer une approche active de la connaissance et de l’apprentissage du débat démocratique, notamment par la création de mini-mutuelle, mini-coopérative...
  • - proposer au monde éducatif, aux enfants, aux familles, de découvrir et de se familiariser avec les enjeux de la coopération à l’école et de l’ESS dans la société ;
  • - mieux faire connaître les sociétés coopératives, les associations, mutuelles et syndicats de l’économie sociale et solidaire et leurs pratiques en favorisant l’organisation de rencontres et de visites.

Voir aussi :

  • - ce communiqué de presse de Marion Bertin-Sihr Association départementale OCCE de la Nièvre _
  • - La liste des Correspondants régionaux _
  • - l’article de Danièle DEMOUSTIER, janvier 2016 sur ESS et Education.

S’inscrire à la newsletter

Ce formulaire est utilisé pour l'inscription ou la désinscription

Valider

Les prochains dossiers

contribuer
Revue de presse
“éducation” sur le site de
la fédération OCCE

Les 5 derniers numéros

  • Pratiques interdisciplinaires dans les enseignements
  • Développer la coéducation dans les territoires
  • Classe inversée : l’éducation nouvelle 2.0
  • L’Economie Sociale et Solidaire dès l’Ecole
  • Eduquer aux et par  les médias et l’information