Newsletter du numéro de mai-juin 2017
Dossier : Pratiques interdisciplinaires dans les enseignements

Réabonnez-vous et découvrez le dernier numéro
d’Animation & Education !

Nous avons le plaisir de vous compter parmi nos anciens abonnés. A ce titre vous avez toujours accès aux version PDF de vos numéros, dans lesquels de nombreuses ressources et réflexions pédagogiques, toujours d’actualités, peuvent vous accompagner dans vos pratiques. Pour y accéder rien de plus simple : connectez-vous avec votre identifiant ($EMAIL) et votre mot de passe ($MDP) sur le site de la revue.

Connectez-vous ici !


Pour vous réabonner et lire nos prochains dossiers deux options :

Les deux prochains dossier porteront sur :

-  Droits de l’Enfants : Ecole non-violente, Ecole bienveillante.
(Juillet/Août 2017, A&E 259)

-  Université d’Automne 2017 de l’OCCE : Les apprentissages en coopération : une didactique est-elle possible ?
(Septembre-Décembre 2017, A&E 259)

- Vous souhaitez vous réabonner comme adhérent de l’OCCE dans un établissement scolaire : contactez directement votre association départementale OCCE (toutes les coordonnées ici).

- Vous souhaitez vous réabonner à titre individuel : rendez-vous sur le site de la revue dans l’espace "s’abonner".


D’ores et déjà, découvrez la présentation du dernier numéro ainsi que les articles téléchargeables gratuitement dans ce message et sur le site :
http://animeduc.occe.coop


A&E N°258 DE MAI-JUIN 2017 :
Pratiques interdisciplinaires dans les enseignements

A quelles conditions pratique et interdisciplinarité dans les enseignements réduisent les inégalités scolaires, favorisent équité et réussite des élèves, donnent plus de sens aux apprentissages, permettent d’aborder la complexité du Monde et sont un enrichissement pour les professeurs et les élèves ? Ces arguments avancés par le Ministère de l’Education pour justifier la mise en place des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires sont-ils effectifs ?

C’est la question posée aux intervenants, spécialistes de l’interdisciplinarité, de la didactique ou des compétences, de ce dossier. Les réponses finalement se rejoignent. Tous s’accordent sur les bénéfices pour les élèves et les enseignants d’un travail en interdisciplinarité, notamment dans le cadre d’un projet où se combinent différentes démarches d’apprentissages. Tous pensent que dans le contexte sociétal actuel, cette interdisciplinarité devient incontournable ! Mais il n’y a apports positifs, enrichissement et réduction des inégalités scolaires que si, et seulement si, est réellement mise en place une démarche interdisciplinaire, ce qui est, selon les experts et praticiens, rarement le cas !

« L’interdisciplinarité, explique Yves Lenoir, exige une complémentarité, un croisement, une égalité entre des notions, concepts, démarches méthodologiques tirés de disciplines scolaires de manière à assurer un traitement approprié d’une question ». Ainsi, sans préparation des élèves à la conduite de projets, au travail en groupes, à la mise en oeuvre et l’apprentissage de stratégies cognitives leur permettant de mobiliser leurs connaissances à bon escient ; sans formation des enseignants aux dialogues entre les disciplines, sans temps ni espace pour mettre en place une réelle coopération entre toutes les parties prenantes du projet (enseignants, élèves, adultes de l’établissement…)… Sans toutes ces conditions, la démarche aura la couleur, l’odeur, la saveur de l’interdisciplinarité mais certainement pas les effets !

Marie-France Rachédi


A TELECHARGER OU LIRE EN LIGNE :


Dossier :

logo pdf Le « P » d’EPI devrait être premier !

Un climat scolaire positif favorise la réussite des élèves, la diminution des inégalités scolaires, une plus grande stabilité des équipes et une baisse de l’absentéisme et du décrochage scolaire. Il est donc intéressant de s’interroger sur l’impact des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires sur l’état de ce climat ? Pour Caroline Veltcheff* il faut se centrer sur le « P » d’EPI !
Caroline Veltcheff

Hors-dossier :

Edito :

logo pdf Quelles perspectives pour la coopération à l’Ecole ?


Eric Weill, Président de la Fédération OCCE

Echos des éco’coop :

logo pdf Des élèves mobilisés pour une alimentation responsable

Convaincue de la nécessité d’aborder avec ses élèves de CM2 de l’école élémentaire de Saint-Drézéry dans l’Hérault les sujets sociétaux en EEDD, Fabienne Desplanque a tout naturellement souhaité participer à l’action nationale « Je suis ce que je mange » initiée par l’OCCE.
Fabrice Michel
 
 
Si vous ne parvenez pas a lire correctement ce mail, cliquez ici
Si vous souhaitez vous désinscrire de notre newsletter, cliquez ici